Attentats du 13 novembre: En réalité, Jawad s'en "bat les couilles de l'islam"

Les premiers comptes rendus d’audition de Jawad, le “logeur” de Daech, ont été rendus publics.



Des auditions... improbables ! Jawad Bendaoud, arrêté le 18 novembre dernier pour avoir logé les terroristes du 13 novembre à Saint-Denis, dévoile une personnalité très particulière. Treize fois condamné : violences conjugales, refus d'obtempérer, usage et trafic de stupéfiants, recel, port d'arme et surtout, homicide involontaire.


“J’avais dans ma cellule des posters de cul et je fumais du shit” 


Le Point publie d'ailleurs des extraits des interrogatoires de Jawad. Les enquêteurs l’interrogent sur son rapport à la religion :

“Je ne pratique pas. Je bouge, je sors, je m'amuse, je baise, je ne suis pas dans la religion”. Quant à savoir s’il va à la mosquée… “Jamais, jamais. La dernière fois, c'était avec mon père à l'âge de 13 ans. Et c'est lui qui m'y obligeait. Je n'y suis jamais retourné. En prison, j'ai mis des posters de femmes dans ma cellule et il y a des frères musulmans qui m'ont dit que c'était pas bien, tout ça. Mais moi, j'ai continué. Je suis jamais rentré dans la religion. […] On m'appelait 666. J'étais le diable, car j'avais dans ma cellule des posters de cul et je fumais du shit.”

“Moi je fume des joints toute la journée, je baise deux nanas par jour”


Les forces de l’ordre l’interrogent alors pour savoir s’il a reçu une instruction religieuse : “non.  […] Moi je fume des joints toute la journée, je baise deux nanas par jour. Pas le temps de faire la prière”. 

“Quand il a été interpellé, il venait d'être averti de l'opération de police en cours. La veille, après avoir installé les deux terroristes, il est retourné dormir chez sa copine, après avoir acheté deux barrettes de shit, fumé devant un film” explique Le Point. Le lendemain, lors d’une nouvelle audition, Jawad finit par lâcher : “deux mecs qui viennent de Belgique, qui paient 150 euros pour dormir trois jours, c'était suspect (…) C'est moi le trou du cul”. Lucide, en plus.
Fourni par Blogger.