Camp de réfugiés bombardé par erreur : 100 morts, dont 20 membres de la Croix Rouge

Un avion nigérian a bombardé accidentellement un camp de réfugiés, tuant plus de 100 personnes, dont au moins 20 travailleurs de la Croix-Rouge, après les avoir confondus avec Boko Haram.


Un avion nigérian a accidentellement bombardé un camp de réfugiés tuant plus de 100 personnes après les avoir confondues pour les terroristes de Boko Haram.

Parmi les morts, il y avait 20 travailleurs de la Croix-Rouge, selon leurs collègues, qui étaient avec les réfugiés lorsque le bombardement a eu lieu au nord-est de Rann, près de la frontière avec le Cameroun.

Médecins sans frontières (MSF) a condamné mardi une attaque aérienne accidentelle menée par l'armée nigériane et son directeur des opérations, Jean-Clément Cabrol, a déclaré: "Cette attaque à grande échelle contre des personnes vulnérables qui ont déjà fui des violences extrêmes est choquante et inacceptable."
Fourni par Blogger.