César 2017 : Roman Polanksi jette l'éponge


Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider les César, annonce son avocat à l'Agence France-Presse.

LIRE AUSSI : La ministre de la Culture défend Polanski : "Cette affaire de viol est très ancienne"

Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider la 42e édition des César, les récompenses annuelles du cinéma français, annonce son avocat à l'Agence France-Presse en raison de la polémique, qu'il juge "injustifiée", déclenchée par des associations féministes contre sa nomination.

L'association Osez le féminisme avait appelé à une manifestation devant la salle Pleyel le soir de l'événement. Une pétition demandant la destitution du cinéaste circulait, recueillant plus de 60.000 signatures ce matin. Nombreux avaient été les internautes à manifester leur mécontentement à l'aide du hashtag "BoycottCesar".

Âgé aujourd'hui de 83 ans, Roman Polanski avait été devant la justice en 1977 en Californie pour le viol d'une adolescente de 13 ans. Libéré sous caution après 42 jours de prison, le cinéaste qui avait plaidé coupable s'était enfui des États-Unis.
Fourni par Blogger.