C'est fini : l'iconique entreprise de mode American Apparel a fermé

L’entreprise californienne fondée par Dov Charney vient d’être rachetée par une société canadienne.



American Apparel ne réalisait plus aucun profit depuis 2010 et croulait sous une dette cumulée de 177 millions de dollars. L’éviction de son fondateur Dov Charney en 2014 n’y avait évidemment rien changé.

Le géant du T-shirt made in US a été mis aux enchères en début de semaine dernière, suscitant l’intérêt de plusieurs acquéreurs potentiels dont Amazon, la société Next Level et la chaîne de textile Forever 21.

La firme a finalement été rachetée par une société de vêtements de sport canadienne, Gildan, pour 88 millions de dollars américains. Selon Le Figaro, si Gildan compte reprendre les droits de la marque, les stocks, ainsi qu’une partie des outils de fabrication des usines d’American Apparel, sans reprendre les baux des unités de fabrication et de distribution, ni les 227 magasins présents dans 19 pays à travers le monde, qui devraient tous fermer.
Fourni par Blogger.