VIDÉO Regardez ce superbe discours de Benoît Hamon : “Je suis fier qu'ils m'appellent Bilal, David ...!”


Interrogé au sujet du surnom - donné par des internautes certainement proches de l'extrême droite - de “Bilal Hamon”, le candidat à la primaire avait déjà répondu, hier, non sans une touche d’humour.

LIRE AUSSI : Hamon sur son surnom "Bilal" : "Un très beau prénom, le premier muezzin du prophète"

Pour dénoncer une proximité supposée du candidat à la primaire avec les milieux islamistes radicaux, des internautes lui ont donné le surnom de "Bilal Hamon."

“Je regrette que Florian Philippot et ses amis des sites d'extrême-droite reprennent ces arguments”


Interrogé, à l’issue du débat de l’entre-deux tours qui l’opposait à Manuel Valls, le député des Yvelines a répondu :

“Je tiens à dire à ceux qui ont la haine dans le bide et dans la tête que Bilal est un très beau prénom” a-t-il d’abord lancé, avant d’ajouter : “le premier muezzin du prophète”.

Le lendemain, sur BFMTV, il a ajouté sur un ton plus sérieux : “Je regrette que Florian Philippot et ses amis des sites d'extrême-droite reprennent ces arguments, me baptisent Bilal Hamon comme on avait baptisé 'Farid' Fillon et 'Ali' Juppé”.

Dans "Libération", cette semaine, un ministre avait osé affirmer, sous couvert d’anonymat (évidemment), que l’ancien ministre de l’Education nationale était “le candidat des frères musulmans”.

En meeting, Benoît Hamon est revenu une nouvelle fois sur ce surnom, dans une très inspirante fin de discours :

"Je suis fier qu'ils m'appellent Bilal, et je serais fier qu'ils m'appellent Elin, David, peu importe ! Mais tous ces noms qu'ils détestent, eux les antisémites, eux les racistes, à qui nous ne laisseront ni la France, ni la République !"
Fourni par Blogger.