La France, un pays sans intérêt "livré au terrorisme" pour Trump

Si la France n'a jamais eu de relations très simples avec les Etats-Unis, cela pourrait encore empirer. A trois jours de l'investiture de Donald Trump, le président élu a tiré à boulets rouges sur l'Union européenne, dans un entretien accordé dimanche à deux quotidiens conservateurs, Bild et The Times, en ignorant complètement la France...


Un pays "infecté par le terrorisme"

Le choix de ces journaux, respectivement allemand et britannique, est révélateur : Trump a choisi ses pays européens, pour lui la France n'est plus un allié privilégié. Lundi, François Hollande avait déclaré que l'UE "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire."
Trump ne serait pas franchement intéressé par notre parys. En février 2016, dans un entretien à Valeurs, il avait livré une "analyse" très approximative :

"Malheureusement, la France n'est plus ce qu'elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l'impression qu'ils sont devenus hors la loi." Donald Trump

Pendant la campagne présidentielle, Trump s'en était souvent pris à la France, un pays "infecté par le terrorisme".

"Un ami voulait se rendre en France, il y a trois ou quatre mois [...] Je lui ai demandé : Tu as aimé la France ? Il m'a dit : Finalement je n'y suis pas allé », avait-il raconté lors d'un meeting en Floride, avant d'ajouter, « Ils ne vont pas m'aimer pour avoir dit ça, mais [...] la France n'est plus la France." Donald Trump

Lui-même a avoué qu'il ne connaissait personnellement "aucun homme politique français."
Fourni par Blogger.