Le directeur d'un collège catholique aurait eu des relations sexuelles avec un mineur de 15 ans

À Vertou, le directeur du collège privé Saint-Blaise a été suspendu "à titre conservatoire, dans l’attente d’informations complémentaires" après que cet homme marié de 54 ans aurait eu une "relation" intime avec un adolescent de 15 ans.



Il aurait rencontré l'adolescent sur Internet. La mère du garçon a ensuite déposé plainte le 17 décembre, entraînant la garde à vue du chef d'établissement. Entendu par la police, il aurait déclaré ne pas savoir que l’adolescent était mineur parce qu'en ligne, celui-ci se serait décrit comme majeur.

Une information judiciaire a été ouverte pour "agression sexuelle avec possible contrainte", le directeur étant beaucoup plus âgé que l'ado. L’enquête devra notamment déterminer si le mis en cause ignorait vraiment la minorité de l’adolescent.

"A ce stade, aucun élément de culpabilité n’est avéré", prévient Pierre Sénnès, le procureur de la République de Nantes. Les faits n’ayant aucun lien avec le collège Saint-Blaise, la suspension n’a été décidée qu’à titre préventif, "afin que la rentrée se passe du mieux possible" souligne Hervé Bonamy.
Le directeur d'un collège catholique aurait eu des relations sexuelles avec un mineur de 15 ans Le directeur d'un collège catholique aurait eu des relations sexuelles avec un mineur de 15 ans Reviewed by Le 100 - La rédaction on 11:25 Rating: 5

3 commentaires

  1. J'espère que vous avez le même zèle pour dénoncer la pédophilie qui sévit dans les établissements laïcs : collèges, écoles primaires, internats de lycée ou centres éducatifs. Combien de profs ou d'éducateurs ont été mis en examen pour des faits similaires : pas mal aussi... mais c'est moins médiatisé. Pour avoir rencontré dans ma vie des gens qui ont été violés enfants, je sais de quoi je parle. Je dis ça comme ça, histoire de vous rappeler qu'informer, c'est d'abord être HONNÊTE, d'avoir une éthique où la justice et l'objectivité priment. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'admire votre soif d'honnêteté, et votre talent pour enfoncer des portes ouvertes. ET oui, des salopards, il y en a partout et tout le monde le sait. Qu'est-ce donc qu vous gêne tant dans cette nouvelle? Voulez-vous que moi, de mon côté, je vous raconte mes rencontre avec "des gens qui ont été violés enfants", par qui et dans quels contextes?

      Supprimer
  2. Vos commentaires me font vomir !!
    Mais de quelle "pédophilie" parlez vous ??, C'est scandaleux cette acharnement contre le sexe, contre le plaisir, contre tout ce qui peut ressembler à des sentiments humains !!
    il n'y a aucune pédophilie dans cette affaire ! C'est un adolescent de 15 donc déjà majeur sexuellement
    Mais voilà, la société pourrie d'hypocrisie sonne le toccin au moindre murmure d'une sorcière à l'horizon !
    c'est effrayant !

    RépondreSupprimer