"Les viols commis par des proches ne sont pas de vrais viols": La sortie du chef de la police de New York fait scandale

Les propos du chef de la police de New York sont effarants : il y a quelques jours, Peter Rose a osé déclarer publiquement que les “viols commis par des personnes connues de la victime sont moins graves que ceux commis par des inconnus”


DR

A Brooklyn, les viols ont augmenté de 62 % en 2016, mais la plupart de ces crimes n’ont pas été résolu. Si l’on en croit DNAinfo qui a révélé ces statistiques, sur 13 viols signalés à la police, seuls trois ont été résolu.

Pointée du doigt, la police de New York s’est défendue en disant que le problème provient du fait que ce sont principalement les viols et agressions sexuelles perpétrés par des personnes que les victimes connaissent qui sont en augmentation : dans ces cas-là, les victimes cessent de coopérer et les policiers ne peuvent donc plus enquêter.

"Certains viols ne sont pas abominations"


“Ce n’est pas une tendance qui nous inquiète car sur 13 viols, seuls deux sont de véritables viols perpétrés par des inconnus. Dans le cas d’un vrai viol perpétré par un inconnu : un type lambda enlève une personne qu’il ne connait pas dans la rue et la viole. Ce sont ces viols-là qui sont troublants car le coupable n’a pas de morale”, a déclaré Peter Rose.

Les viols commis par des proches de la victime ne seraient donc pas de “vrais viols” selon le capitaine de la police de New York.

Selon DNAinfo, le capitaine de la police de New York serait allé encore plus loin affirmant que “les viols commis par des personnes que la victime connaissait ne sont pas des abominations, ne sont pas aussi graves, que ceux commis par un inconnu”.
"Les viols commis par des proches ne sont pas de vrais viols": La sortie du chef de la police de New York fait scandale "Les viols commis par des proches ne sont pas de vrais viols": La sortie du chef de la police de New York fait scandale Reviewed by Le 100 - La rédaction on 07:28 Rating: 5

Aucun commentaire