Plus de limites chez les pro-Valls: "Hamon est absorbé par des concepts islamistes"


Malek Boutih, soutien de Manuel Valls, a décidé de ne pas attendre ce soir le débat de l'entre-deux-tours pour attaquer Benoît Hamon. Dans un entretien publié sur le site de 20 minutes hier en début d'après-midi, le député de l'Essonne est parti très loin : "Ceux qui défendent la laïcité ont toujours un propos clair. Benoît Hamon, comme tous les Tartuffe, cultive une ambiguïté (...) Il justifie des comportements sexistes, mais aussi une montée de la radicalité". Et de poursuivre :

"Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste et fait un appel du pied électoral. C’est une stratégie d’attrape-tout. Pour obtenir un vote, tout est valable (…) (Lui) et ses amis sont dans une dérive identitaire lorsqu’ils justifient des comportements non-républicains. Ils sont absorbés par des termes et des concepts importés par des islamistes."

Des membres de la campagne Valls avaient déjà surnommé Benoît Hamon hier de "candidat des Frères musulmans", rappelant ainsi la campagne diffamatoire menée contre Alain Juppé pendant la primaire de droite.

LIRE AUSSI : Pour les pro-Valls, Hamon est le "candidat des Frères musulmans", faible face à l'islam radical
Fourni par Blogger.