Polémique : Pour Maïtena Birabien, Polanski a été victime de la "pression féministe"

Maïtena Biraben a déclenché des réactions outrées après avoir défendu Roman Polanski face à une soit-disant "pression féministe".



Ce mardi 24 janvier, l'ex-présentatrice du Grand Journal a réagi à la décision de Roman Polanski, poursuivi pour drogué et violé une mineure aux Etats-Unis.,de renoncer à présider la cérémonie des César 2017.

LIRE AUSSI : César 2017 : Polanski jette l'éponge

Maïtena Biraben a cru bon de faire savoir qu'elle ne partageait pas ce soulagement. "Ça me dérange profondément !" écrit-elle sur Twitter où elle évoque "la pression féministe" qui aurait fait céder Roman Polanski.

Avant Maïtena Biraben, l'acteur Gilles Lellouche ou dans une moindre mesure la ministre de la Culture Audrey Azoulay faisaient partie des rares personnalités à avoir apporté leur soutien au réalisateur. De nombreux internautes se sont donc élevés pour condamner les propos de l'animatrice jugés "choquants".

Fourni par Blogger.