"Singes", "babouins": Le racisme sur Twitter pendant la CAN fait polémique


Pendant la CAN, le racisme anti-noir s'est invité sur les réseaux sociaux. "La France est un pays très raciste. L'Europe est raciste en général." disait Booba sur RMC à la veille de son concert d'ouverture de la CAN 2017. Des dérapages sur les réseaux sociaux qui résonnent dans l'actualité avec la les cris racistes endurés par Marion Balotelli à Bastia, la semaine dernière.

LIRE AUSSI : VIDEO Racisme contre Balotelli : regardez les cris de singe à Bastia qui ont été filmés

Tout a commencé lors de la première journée de la phase de poules, avec les défaites du Maroc et de la Tunisie, battus par le Congo (0-1) et le Sénégal (0-2), ainsi qu'avec le match nul des Algériens face au Zimbabwé (2-2). Des résultats jugés décevants qui ont occasionné une véritable déferlante de haine sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes maghrébins n'hésitant pas à comparer les joueurs subsahariens à des "singes" ou des "babouins" ...

En 2006, lors de la finale qui opposait la Côte d'Ivoire et l'Égypte, le défenseur Cyril Domoraud avait "craint pour sa vie face au comportement hostile des supporters locaux" : "Avant la finale, sur le trajet entre l'hôtel et le stade, les Égyptiens se mettaient devant le car et nous faisaient des signes, comme s'ils allaient nous égorger (il mime une gorge tranchée, ndlr). C'est l'ambiance la plus agressive que j'ai jamais vue. Finalement, quand on a perdu, plus que de la déception, j'ai ressenti de la peur. Si on avait gagné, on aurait sûrement dû compter nos morts en tribunes. Nos femmes, les dirigeants, les supporters étaient dispersés un peu partout dans les gradins. J'ai vraiment cru qu'ils allaient se faire écharper. " avait-il raconté à SoFoot.


Fourni par Blogger.