Trumposphère : Comment les fachos américains s'organisent déjà pour saboter notre présidentielle

Dans des "salles de chat" privées, des partisans de Trump s'organisent déjà pour manipuler les électeurs français en vue de la présidentielle de mai. Nom du projet ? "La Grande Libération de la France".



BuzzFeed a eu accès à une  discussion appelée "La Grande Libération de la France", qui est hébergée sur une plateforme de messagerie Slack-like appelée Discord.

La leader de ce groupe privé est un utilisateur qui a pris l'identifiant "@trumpwin2016."

La grande majorité des travaux réalisés dans "La Grande Libération de la France" repose sur la création de faux comptes Facebook et Twitter pour manipuler les utilisateurs des réseaux sociaux français.

Les utilisateurs de cette discussion veulent créer "le plus de chaos possible sur les réseaux sociaux pour faire de Marine Le Pen et de ses partisans au Front national les voix les plus légitimes de la politique française."

LIRE AUSSI : Ivanka Trump : "Donnez au moins une chance à mon père...Il a montré toute sa vie sa défense des femmes"

Les administrateurs de la salle de discussion ont demandé aux utilisateurs de faire de faux comptes Facebook qui sont "idéalement jeunes, mignons, gais, juifs (sic), des gens qui ne sont pas sensés être des proches du FN".

Une fois qu'ils ont leurs faux profils Facebook, on leur dit d'infiltrer les sections de commentaires de grandes pages Facebook françaises et de poster des mèmes et des blagues pro-FN au sujet de François Fillon. Ils font de même sur Twitter, organisant des campagnes de critiques contre le candidat de la droite. Exemple de mèmes :



Très organisés, ils ont même un Google Doc intitulé "MEGA GENERAL" - "Make Europe Great Again" - qu'ils utilisent pour la planification des campagnes pro-FN sur les réseaux sociaux.

Il y a à disposition des modèles vierges d'illustrations et de mèmes pour que n'importe qui puissent ajouter son texte pro-extrême-droite et le poster. Des groupes de traductions s'organisent pour que les militants américains pro-Trump puissent voir leurs illustrations soient corrigées et apparaissent dans un français crédible.

Le groupe "La Grande Libération de la France" est moins actif ces temps-ci, très certainement est-ce qu'il s'est déplacé vers un autre lieu loin des yeux des journalistes. D'anciens membres de la conversation accusent le leaders de l'initiative de ne pas seulement soutenir Trump et Le Pen mais d'essayer d'organiser à grande échelle l'installation au pouvoir de candidats populistes pro-Poutine en Europe.


"Ce que vous devez faire c'est mettre les sujets en rapport avec le catholicisme sur la table et de dire qu'il y a dix ans Fillon était pro-mariage gay et pro-choix"

LIRE AUSSI : Découvrez la nouvelle décoration (dorée) du Bureau Oval sous Trump
Fourni par Blogger.