Ces 9 propositions de citoyens pourraient rendre la vie politique française plus saine

DR Tupin-Noriega / Manifestation contre la Loi Travail, en mai 2016

Si Europe 1 a son bus bleu qui parcourt le pays en ce moment, France Bleu donne également la parole aux citoyens sur les grandes réformes politique à mettre en place. "Mieux contrôler les dépenses", exiger "un casier judiciaire vierge", "limiter l'âge des élus", "tirer au sort nos représentants politiques", pouvoir les "révoquer" en cours de mandat... font partie de ces propositions.

1. Il faut mieux contrôler les dépenses


Une majorité des internautes veut introduire un contrôle très strict des dépenses publiques de chaque élu : "Chaque centime d’argent public devrait pouvoir être justifié ! Les assistants parlementaires pourraient utilement s’en charger !" .  A la scandinave : tout euro du compte public dépensé" doit être "consultable par n’importe quel citoyen".

Certains réclament une instance chargée de surveiller de près ces dépenses : "il faut impérativement mettre en place une commission totalement indépendante de contrôle".

En France, la loi sur la transparence de la vie publique, adoptée en 2013 après l'affaire Cahuzac, oblige notamment les parlementaires à remplir une déclaration d’intérêts et une déclaration de patrimoine qui sont examinées par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

L'utilisation de leur indemnité représentative des frais de mandat (IRFM), qui permet aux élus de régler des frais professionnels, n'est toujours pas contrôlée.

2. Les élus doivent tous avoir un casier judiciaire vierge


"Il est demandé à ce qu’un pompier, avocat, infirmier etc ait un casier judiciaire vierge. Il devrait en être de même pour la classe politique" on souligné les internautes auprès de la radio publique. "Que toute personne se présentant à une élection produise un casier judiciaire vierge comme cela est demandé à tous les fonctionnaires".

De nouvelles lois ont commencé à être débattues début février à l'Assemblée, notamment une obligation de casier judiciaire vierge. Elle a très peu de chances d’être adoptée avant l'élection présidentielle.

3. Limiter l'âge des élus


Pour que la politique ne soit plus "confisquée par une caste", certains proposent de fixer une limite d’âge pour inciter nos représentants à passer la main. D'autres proposent  que cette mesure soit élargie à "tous les nommés par le chef de l'Etat".

4. Tirer au sort certains représentants politiques


"Et pourquoi on ne piocherait pas au pif une centaine de bonhommes (et bonnes femmes) dans les listes électorales", demande un internaute. "Au moins, on tomberait sur des gens normaux !” 

Cette mesure s'inspirerait des jurés populaires dans les procès d'assises. "Des personnes tirées au sort, secondées par un professionnel ! Au moins ces personnes connaîtraient pour certaines d'entre elles la vraie vie des citoyens ce que ne connaissent pas nos représentants !"

5. Pouvoir destituer nos élus, l'impeachment à la française


Pour certains internautes, il faut donner aux citoyens le droit de retirer leur mandat aux élus, "et ce, par la procédure de référendum local ou national d'initiative populaire". Cette proposition fait partie des mesures prioritaires de Jean-Luc Mélenchon dans le cadre de son projet de VIe République.

6. Interdire totalement le cumul des mandats


Le non-cumul des mandats revient aussi fréquemment dans les commentaires de nos internautes. Et son corollaire, la présence obligatoire de l’élu à son "travail" "sous peine de fortes pénalités financières" pour "éviter que la politique ne devienne un métier".

La loi interdisant le cumul des mandats entre en vigueur cette année. Les parlementaires ne pourront plus être en même temps maire, président de Conseil départemental ou régional, ou d'une intercommunalité.

7. Interdire aux parlementaires de faire des lois sur le Parlement


Pour certains internautes, il faut enlever aux députés et sénateurs le pouvoir de faire les règles qui s’appliquent à eux-mêmes. "Tout ce qui concerne nos deux assemblées ne devrait pas être voté par les députés et sénateurs mais soumis au suffrage universel. On ne peut pas être juge et partie".

8. Interdire l'exercice politique en famille


La transparence s'accommode mal de la famille pour nombre d’internautes.

9. Reconnaître enfin le vote blanc

Une vie politique plus saine passe par une reconnaissance du vote blanc. "Les votes blancs doivent être pris en compte dans la détermination du suffrage" pour permettre aux citoyens d'exprimer officiellement leur mécontentement.


Fourni par Blogger.