Où on apprend qu'il existait des groupes nazis dans la police nationale

Des nazis dans la police
Des nazis dans la police / DR Domenjod

"Vive le IIIe Reich" ; "Heil Hitler !" : Un policier qui avait découvert en 2014 ce genre d'inscriptions en fond d'écran de l'ordinateur du service du commissariat et sur l'iPhone du délégué syndical Unité-SGP-FO avait écrit cet été à la demande de sa hiérarchie.

Emblèmes SS


Quelques mois plus tard, le policier qui faisait l'apologie du nazisme sur son lieu de travail est... candidat sur les listes d'Unité aux élections professionnelles du 4 décembre. "La saisine interne ne fonctionne jamais. Au pire, le donneur d'alertes sera sanctionné administrativement. Au mieux, il sera isolé de son service", constatait un officier en 2014, auprès du magazine "Le Point".

Déjà en 2010, un document syndical émanant d'une section de CRS qui s'en prenait aux musulmans en évoquant "l'époque des croisades" avait créé l'émoi... mais les propos avait seulement été jugés "indélicats" par la direction nationale du syndicat.

"Griller les Roms sur des rails de chemins de fer"


A l'époque où Manuel Valls était encore Premier ministre, une policière d'origine maghrébine avait fait l'objet d'attaques racistes et sexistes de la part de sa propre unité. L'un de ses membres portait comme insigne sur son casque l'écusson de la 12e SS Panzerdivision , une section SS qui a été responsable entre autres du massacre de 86 civils français en 1944.

En 2013, "Le Point" avait également révélé qu'en s'adressant à sa hiérarchie, un commissaire préconiser de "griller" les Roms sur des rails de chemin de fer. .


Fourni par Blogger.