Foot: Une loi fiscale pour sauver la Ligue 1

Une loi qui vise à rendre les structures professionnelles françaises de sport plus attractives, surtout économiquement, vient d'être adoptée au Sénat.

Une loi fiscale pour sauver la Ligue 1 / Image d'illustration / DR Girondins

Publié par Antoine Michelat — @AntoineMCHLT

Passé un peu inaperçu, car le délai d'application devrait être long, le texte vise "à préserver l'éthique du sport, à renforcer la régulation et la transparence du sport professionnel et à améliorer la compétitivité des clubs". 

Comment garder les talents ?


La loi, qui émane de deux sénateurs PS, Dominique Bailly et Didier Guillaume, va permettre aux clubs de l'hexagone de gagner du terrain sur le plan international. La Ligue 1 est souvent critiquée, car elle ne sait garder ces jeunes talents. Anthony Martial, ou encore Ousmane Dembélé en sont les parfaits exemples. Aujourd'hui, seuls le Paris Saint-Germain et ses investisseurs qataris, et l'AS Monaco et sa fiscalité particulière, arrivent à tirer leurs épingles du jeu, et à recruter de grands noms du football.

Il était temps ! En 2014, une étude de l'Union des clubs professionnels de football (UNFP) montrait que pour un joueur salarié 600 000 euros en France, ses charges sociales étaient 5 fois supérieures à celles payées par les joueurs évoluant en Angleterre, 15 fois supérieures à celles des joueurs jouant en Allemagne, et tenez-vous bien, 66 fois plus grandes qu'en Espagne. Pas étonnant que les petits clubs de notre championnat national rencontrent des difficultés à conserver leurs jeunes pousses.

La ligue 1 bientôt au niveau de la Premier League ?


Après un mercato hivernal plein de promesses, avec les arrivées de Memphis Depay à l'Olympique Lyonnais, le retour de Dimitri Payet au Vélodrome, et Julian Draxler qui a rejoint le club de la capitale, s'ajoutent d'excellents résultats sur la scène européenne.

Cette loi vient donc éclaircir un peu plus l'horizon de notre, si contestée, Ligue 1. Les dépositaires demandent l'application dès la saison prochaine. C'est tout ce que l'on souhaite, en espérant que les résultats français en coupe d'Europe continuent dans le même sens.  


Fourni par Blogger.