Forte hausse du budget public de la Lanterne: "Dans ce château, les présidents vivent comme des rois"

Emilie Lanez publie un livre sur les secrets du pavillon de la Lanterne, résidence secondaire des présidents de la République.


La journaliste Émilie Lanez a poussé virtuellement la porte du plus méconnu des palais présidentiels : le pavillon de la Lanterne. Gentilhommière d'un prince sous Louis XV, le bâtiment fait partie du patrimoine immobilier de la République depuis 1945 - d'abord affectée à la villégiature des Premiers ministres puis, sur décision de Nicolas Sarkozy, aux week-ends des présidents.

"Réminiscences de la Cour, vestiges de l'absolutisme versaillais, la Lanterne prolonge l'héritage, elle incarne notre identité politique irrésolue, écrit Émilie Lanez. À la Lanterne, nos élus vivent comme des rois." 

Au terme de son enquête, elle reconstitue les fêtes bien arrosées autour de Thomas Hollande ou, naguère, de Claude Chirac ; les funérailles du chien des Balladur (qu'Alain Juppé fit déterrer) ; les manières hautaines de Françoise Fabius avec le personnel ; la détresse des compagnes délaissées ; les enveloppes d'argent remises aux gardiens...

Le tout montre qu'en leur palais de fin de semaine, les présidents princes ne manquent de rien… On apprend que le budget du domaine (260,000 euros par an) a augmenté de 25 % sous François Hollande, mais nul ne sait pourquoi.

La garçonnière de la République, Émilie Lanez, Grasset 155 p., 15 euros.





Réagissez à cette info dans l'espace commentaires prévu en bas de page.
Vous pouvez également rester en contact avec nous sur Twitter et sur Facebook.
Fourni par Blogger.