iTELE devient CNews : Habillage, grille,...ce qui nous attend à l'antenne le 27 février

iTELE devient CNews
iTELE devient CNews / DR

CNews, la nouvelle version d'iTELE qui sera lancée le 27 février prochain, a dévoilé ses nouveaux visages avec un séance photo. A une semaine du lancement, la nouvelle identité de la chaîne commence à se dessiner clairement.

3 ans pour revenir à l'équilibre


Canal News a dévoilé les photos de ses nouveaux journalistes, qui remplaceront en partie la centaine de salariés ayant quitté la chaîne après une grève longue de 31 jours.


Parmi les nouvelles recrues, Patrick Poivre d'Arvor. Il fait désormais partie de la nouvelle émission de débat animée par Virginie Chomicki, 32 ans, jeune numéro 2 de CNews, aux côtés de Rachid Arhab. L'émission devrait arriver le vendredi de 18h à 19h30. PPDA devrait également animer un magazine littéraire.

Pour l'heure la chaîne n'a pas encore statué sur le cas Jean-Marc Morandini, toujours poursuivi pour corruption de mineurs aggravée. Son arrivée sur CNews serait "plutôt compromise", selon des sources internes concordantes. A suivre.

Limogé d'Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach, 79 ans, arrive dans la matinale de la chaîne, "en frontal avec Jean-Jacques Bourdin".

Pour son renouveau, CNews a également choisi Marc Menant, qui animera "Positif", une émission consacrée aux "initiatives positives". A 68 ans, l'ancien journaliste est passé par RTL, TF1, Direct 8, BFMTV et Europe 1 dans "Les pieds dans le plat" avec Cyril Hanouna.

Parmi les visages de la chaîne, on retrouve quelques historiques d'iTélé : Laurence Ferrari, Pascal Praud, Audrey Pulvar et Laurent Weil.

Yani Khezzar, Thomas Lequertier et Aida Touihri devraient également rester sur la chaîne. Véronique Forge (ancienne de Direct 8), ferait son arrivée avec une "émission sur les femmes."


Un JT tout-en-images devrait faire son apparition entre 15h et 18h, mais la décision ne serait pas encore définitive. Laurence Ferrari récupère le 18/19h30 avec toujours "Le Direct".

"20h Foot" reprend son ancienne case horaire : 19h30/20h30 avec Pascal Praud, Thibaud Vézirian du lundi au jeudi et Julien Pasquet le vendredi.


"Galzi Jusqu'à Minuit" devrait se terminer désormais à 23h.

L'idée est de devenir "la chaîne du décryptage et des opinions avec un 's'", avait confié il y a quelques jours aux "Echos" le directeur général des antennes de Canal+, Gérald Brice-Viret. CNews veut trouver "un positionnement éditorial complémentaire dans un paysage encombré". Gérald Brice-Viret compte particulièrement miser sur les points forts du groupe Canal+ : le sport et la culture. "Et non le divertissement", précise-t-il.

Des synergies avec tout le groupe Canal


Le directeur général se donne trois ans pour faire revenir la chaîne à l'équilibre. Il veut notamment diviser par deux en 15 mois les pertes d'iTELE, qui s'élèvent à plus de 20 millions d'euros en 2016.

Le groupe veut développer les synergies avec les autres antennes de Canal. "Avant, on envoyait à l'étranger une douzaine de personnes pour un match de l'équipe de France, des gens d'InfoSport+, de Canal+, d'iTélé. Demain, on enverra une équipe pour toutes les chaînes, il faut se coordonner", estime-t-il.

"Pour une soirée électorale, on peut avoir 25 journalistes reporters d'images avec des véhicules satellites partout en France ou avoir un plateau d'experts qui décryptent. Cette solution est moins chère et fait la différence du point de vue éditorial",  Gérald Brice-Viret.

Pour ce qui est de l'habillage, il devrait jouer sur des vues de villes françaises et internationales, avec un effet "rotation à 360°". Les décors de la nouvelle version de la chaîne ne seront pas notablement différents de ceux de l'actuelle iTELE.


Fourni par Blogger.