Panique à bord : Voici la nouvelle affaire qui menacerait François Fillon

Selon "BuzzFeed News", le candidat Républicain à la présidentielle ferait travailler Anne Faguer, l'une de ses assistantes parlementaires, sur sa campagne... alors que c'est illégal.


Vers une nouvelle affaire Fillon ? Alors que le candidat de la droite est dans l'oeil du cyclone à cause des soupçons d'emplois présumés fictifs de son épouse Penelope, il fait désormais l'objet d'une nouvelle accusation concernant une de ces assistantes parlementaires.

Selon les informations de "BuzzFeed News", une assistante de François Fillon au Parlement, Anne Faguer, prendrait part de façon active à sa campagne présidentielle. Seulement, elle serait rémunérée à plein temps en tant qu'assistante parlementaire et n'aurait pas demandé, comme la loi l'exige, une suspension de son contrat de travail d'attachée parlementaire pour se consacrer à la campagne de François Fillon.

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) encadre de façon très stricte la mission des collaborateurs parlementaires. "Ils doivent toutefois travailler uniquement pour le parlementaire dans le cadre de l'exercice de sa mission et leur participation à une campagne électorale pendant les heures de travail est proscrite", est-il écrit sur le site de la Commission.

L'enquête des journalistes de "Buzzfeed" a permis de se procurer des documents (mails, courriers, photographies) qui montrent en effet que les missions de Anne Faguer s'étendraient bel et bien à la campagne présidentielle de François Fillon. Pour ne citer que cet élément, dans un courrier daté du mois de juin dernier et signé par François Fillon, Anne Faguer est désignée comme une "collaboratrice" à "disposition pour toute question (...) sur l'organisation de la campagne".

Le candidat utiliserait de l'argent public de façon non déclarée pour rémunérer les employés de sa campagne ...

Déjà enseveli sous une montagne d'accusation depuis les révélations du Canard Enchaîné mardi 24 janvier, le candidat Fillon va donc devoir affronter une nouvelle affaire concernant sa collaboratrice.
Fourni par Blogger.