Penelope Gate : “Comment les journalistes peuvent-ils accepter de se faire engueuler ?”


Johan Tollgerdt, journaliste suédois indépendant, était présent à la conférence de presse de François Fillon de lundi lors de laquelle le candidat a annoncé poursuivre sa campagne... malgré l'enquête pour détournement de fonds publics qui le vise.

Auprès de "Courrier international", Tollgerdt s'est dit "choqué par le fait qu’il a engueulé assez violemment les journalistes français. Dans aucun pays en Europe les journalistes accepteraient de se faire engueuler de la sorte. En Suède, le politicien aurait été accablé de questions sur sa manière de traiter les journalistes, certains auraient même quitté la salle."

Marine Le Pen récolte les fruits de la colère 


Il explique la situation tendue entre le candidat et la presse parce que l'est médias"n'ont pas été libre(...) jusqu’à il y a une quinzaine d’années, elle ne sortait pas certaines affaires politico-financières.(...) Dans la presse suédoise, on sort les petites affaires comme celles du Toblerone [en 1995, une ministre a été forcée de démissionner après avoir acheté du chocolat avec sa carte de crédit de fonction] mais pas celles qui se chiffrent avec plusieurs zéros, alors qu’elles existent là-bas aussi."

Plus grave de cette tension entre le candidat et les médias, Tollgerdt souligne que "c’est un moment dangereux pour la France. Marine Le Pen a une chance supplémentaire d’être élue puisque les électeurs croyaient beaucoup en Monsieur Propre pour la battre. Cette situation va apporter encore plus de colère et c’est Marine Le Pen qui récolte les fruits de la colère de manière générale."

Via "Courrier international"




Réagissez à cette info dans l'espace commentaires prévu en bas de page.
Vous pouvez également rester en contact avec nous sur Twitter et sur Facebook.
Fourni par Blogger.