Pourquoi est-ce que Macron n'a toujours pas de programme?

Son équipe de campagne envoie régulièrement à la presse, par mail, les "premières orientations" d'Emmanuel Macron sur tel ou tel sujet : ouverture des bibliothèques le dimanche, réforme de l'ISF, augmentation de la prime d'activité, lutte contre le mal-logement… Une façon de faire parler du candidat, sans pour autant sortir son programme.


A deux mois et demi du premier tour de la présidentielle, Macron - favori dans les sondages - n'a toujours pas dévoilé de programme...

"Le vrai hologramme de la campagne, c'est Macron, ses discours vides et creux, son absence de programme", raille Florian Philippot (FN). 

Pour François Fillon, le leader d'En marche ! représente un "cas d'école de l'illusionnisme, cette nouvelle forme de populisme mondain qui a inventé la campagne présidentielle sans programme présidentiel".

Les humoristes aussi s'en donnent à cœur joie :

"Même les machines à laver ont plus de programmes !"lancent Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice sur France Inter.

Confronté aux critiques, le candidat dévoilera les grandes lignes budgétaires de son programme le 22 février, mais il faudra attendre le 2 mars pour connaître la teneur de son "contrat avec la nation".

Pour remporter leurs primaires, Hamon et Jadot ont dû susciter un débat d'idées et donc porter clairement leurs propositions à travers des programmes clairs. Une obligation à laquelle Emmanuel Macron, qui a décidé de partir seul sans primaire, n'a pas eu à se plier.

De plus, sans programme, pas de risque de se mettre à dos une partie de son électorat...

Depuis qu'il est entré en campagne, Macron énonce de grands principes, mais peu de mesures précises.

Le programme du candidat n'est-il tout simplement pas prêt? Le coordinateur du projet, Jean Pisani-Ferry, n'a officialisé son ralliement à Emmanuel Macron que le 11 janvier. L'économiste est désormais à la tête d'une équipe d'une dizaine de personnes qui doit synthétiser un programme à partir des propositions remontées des ateliers locaux d'En marche ! et des travaux de quelque 400 experts réunis en groupes de travail. "Le projet est presque bouclé, il ne reste plus que quelques arbitrages", assure-t-on au sein du mouvement. A suivre.

Image : DR / Wikipedia Commons
Fourni par Blogger.