Macron : "Le programme n'est pas le cœur d'une campagne" parce que "la politique, c'est mystique"


Depuis plusieurs semaines, Emmanuel Macron est critiqué pour le flou de son programme. Selon lui, le programme n'est pas "le cœur" d'une campagne électorale.

Emmanuel Macron a affirmé dans "Le Journal du Dimanche" que c'est "une erreur de penser que le programme est le coeur" d'une campagne électorale. Selon lui, "la politique, c'est mystique".

Il a également affirmé que "la politique, c'est un style". Pour lui, "c'est une magie. Il faut définir le coeur de ce qu'on veut porter". 

Le nouveau Jésus?


Tout en affirmant qu'il "ne cherche pas à être un prédicateur christique", Emmanuel Macron déclare au JDD: "La dimension christique, je ne la renie pas; je ne la revendique pas."

Emmanuel Macron, que les sondages placent actuellement en deuxième place dans les intentions de vote pour la présidentielle, s'est plusieurs fois fait moquer par le candidat socialiste Benoît Hamon. "On les voit les jeunes guépards, les créatures du système qu'une habile manipulation transforme soudain, par la grâce peut-être, en grand transformateur", avait ironisé l'ex-ministre de l'Éducation lors de son discours d'investiture le 5 février.
 

"Champignons hallucinogènes"


François Fillon l'a traité de "gourou", alors que Jean-Luc Mélenchon a appelé ses partisans la semaine dernière à se méfier des "champignons hallucinogènes qui poussent dans la jungle politique et la bulle médiatique", en se demandant "où sont leurs programmes".

Image : Le Web
Fourni par Blogger.