Salut nazi, "extermination des Arabes": la soirées de cadres frontistes qui fait tâche

DR "Buzzfeed"

Vendredi 4 et samedi 5 février au soir, un certain nombre d'identitaires lyonnais s’était donné rendez-vous à La Traboule, bar du vieux Lyon, sous l’égide de Génération Identitaire (GI). Plusieurs figures du Front National étaient de la partie, selon informations de "Buzzfeed".

Trois sexagénaires discutent. Ensemble, ils se remémorent leur jeunesse au GUD, groupe étudiant d’ultra-droite. Dans le groupe de trois, un seul n’était pas au GUD – "à cette époque, je suis parti dératiser l’Afrique !", dit-il à ses compagnons. "Le trio rigole", rapporte le site info.

"On ose pas parler d’extermination, alors on dit remigration !"


Autre discussion entre deux hommes: "Moi je le vois tous les jours. Parmi ceux qui paient le moins d’impôts, il y a des Français bien sûr. Mais bon, la grande majorité, ils ont des noms arabes. C’est pas Emmanuel 'Macrouille' qui va nous en débarrasser !"

L'homme acquiesce, la situation "est la même" en Irlande. Il se plaint des "10.000 musulmans qui vivent en Irlande":


– Tout le monde déteste les Arabes. Aujourd’hui, on ose pas parler d’extermination, alors on dit remigration !
– Ah bah pour le coup, Staline n’avait pas que des mauvaises méthodes !

Il ponctue sa phrase d’un bref salut nazi.

Une heure plus tard, il sort à ses trois camarades :

- À la sixième génération j’ai une Juive!- Ah ouais?- Putain!- Il va te demander cinq centimes!- Juif européen hein!- Oui mais du côté de la mère?- Euh oui c’est du côté maternel.- Mais tout le temps maternel?- Tout le temps.- Ah putain t’es malade alors!- Au four!

"La bande est hilare."

A minuit débarquent Frédéric Chatillon et Axel Loustau, tous deux membres de la garde rapprochée de Marine Le Pen mis en examen dans le cadre du financement de la campagne FN de 2012. Ils sont accompagnés de Nicolas Crochet. "Ils serrent des mains, discutent, rigolent et boivent des coups." 

"C’est les fils de France contre les Frères musulmans !"


Ils sont rejoints par Damien Rieu, ancien leader de GI et aujourd’hui membre de l’équipe de Marion Maréchal-Le Pen.

L’actuel président du mouvement raconte que la date de son procès devrait bientôt tomber. Arnaud Delrieux est mis en examen pour "complicité de vols, dégradations et incitation à la haine raciale".
Il explique à l’assistance :

"Les parties civiles c’est l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France, ndlr) et le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France, ndlr) de Marwan je sais plus quoi! C’est parfait, c’est les fils de France contre les Frères musulmans! C’est une super tribune pour nous !"

La conversation dévie sur "l’obsession des gauchistes pour le multiculturalisme". L’un des hommes présent explique :

"Pour manger un couscous y a pas besoin de cinq millions d’Arabes! T’achètes du poulet, de la semoule et voilà! Comme t’as pas besoin de cinq millions de Japonais chez toi pour manger des sushis. Encore qu’à choisir, je préfère des millions de Japonais. Au moins c’est un grand peuple."

Les révélations de "Buzzfeed" sont stupéfiantes de par la nature des propos rapportés, mais rappellent, s'il le fallait, que derrière la façade politiquement correcte que Marine Le Pen essaie de construire depuis quelques années, il reste derrière des fascistes, racistes et xénophobes en puissance, proche des cadres du parti.

Via "Buzzfeed"
Fourni par Blogger.