VIDEO Marine Le Pen sans voix, confrontée à ses "déclarations xénophobes" sur CNN

Dans un entretien accordé à CNN, la présidente du FN a semblé particulièrement gênée quand on lui a rappelé l’une de ses déclarations sur le thème de l’immigration, prononcée il y a cinq ans.


Interviewée mercredi par Christiane Amanpour, journaliste star de CNN, Marine Le Pen s’est bien pris les pieds dans le tapis.


"C’est une plaisanterie, j’espère"


La journaliste la questionne sur son point de vue en matière d’immigration, et tient à ce qu'elle commente des propos qu’elle a elle-même tenus en 2012. Dans un entretien donné il y a cinq ans à la chaîne de télé australienne SBS, Marine Le Pen avait déclaré ceci sur les immigrés sans-papier :

"La tolérance, ça veut dire quoi, la tolérance ? Moi je suis extrêmement tolérante et hospitalière. Vous l’êtes vous-même. Est-ce que c’est pour ça que vous accepteriez que douze clandestins viennent s’installer dans votre appartement ? Vous n’accepteriez pas. Et si, de surcroît, ils changent le papier peint et que même, pour certains d’entre eux, ils volent votre portefeuille et brutalisent votre femme ? Vous n’accepteriez pas. Par conséquent, nous sommes accueillants, mais c’est nous qui décidons avec qui nous sommes accueillants. Voilà."

Pas de doute quant aux propos tenus par la candidate frontiste. Sauf que lorsque Amanpour lui rappelle cette déclaration, Marine Le Pen assure qu'elle n'a jamais dit une chose pareille. "C’est une plaisanterie, j’espère", s’offusque-t-elle.

Le Pen affirme ensuite que sa déclaration a été mal traduite, avant d'assurer qu’il n’était pas question, lors de l’entretien avec la chaîne australienne, d’immigrés clandestins. Oui, mais en fait si, elle avait bien pris exemple de "douze clandestins."

Fourni par Blogger.