Voilà pourquoi Penelope Fillon ne se défend pas elle-même dans les médias

Depuis le début de l'affaire, Penelope Fillon ne se défend pas elle-même dans les médias. Un choix politique, assure son entourage.


Lundi, c'est seul que François Fillon est apparu devant les 250 journalistes venus à son QG pour sa conférence de presse.

Depuis deux semaines que le scandale du Penelope Gate a éclaté, l'ancien premier ministre assume pour deux la défense de son couple.

Sa femme, pourtant en première ligne puisque salariée par son mari pendant une quinzaine d'années, n'a pas pris la parole, alors même que le scandale porte son nom — "Penelope Gate". Elle n'est même jamais apparue publiquement, sauf le 29 janvier dernier lors du meeting organisé à la Villette.

Les seules explications que Penelope Fillon a données l'ont été aux enquêteurs. "Elle a été entendue pendant cinq heures", a confirmé son mari qui parle à sa place.

Les opposants à François Fillon s'interrogent pour savoir si sa femme ne serait finalement pas une victime dans cette affaire. "On se demande si elle était au courant", a lancé Florian Philippot. "Je ne crois pas que cette femme soit de la duplicité inouïe que signifierait sa connaissance de la situation. La violence personnelle de ce qu'elle est susceptible de vivre en ce moment est donc incroyable", disait encore Cécile Duflot.

"Si vous me demandez, je trouverais ça bien. Je pense que c'est une parole que les Français ont envie d'entendre après tout ça. Il y aura une curiosité, ça s'est sûr", a même déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet sur RTL.

Comment expliquer un tel retrait ?


"C'est François Fillon qui est mis en cause politiquement aujourd'hui. La meute médiatique est aux basques de François Fillon parce qu'il est candidat à la présidentielle. Le sujet de droit, c'est devant la justice qu'on y répond tandis que les sujets d'éthiques et de politique, c'est au candidat d'y répondre", estime son porte-parole Thierry Solère, interrogé sur France Inter.
Fourni par Blogger.