Macron se moque pas mal du soutien de Valls: "J'ai commencé une campagne, pas une maison d'hôtes"


Les relations déjà tendues entre le leader d'En Marche et l'ancien Premier ministre ne sont pas prêtes de s'apaiser.

Lorsque Manuel Valls était à Matignon et Emmanuel Macron à Bercy, les dissensions entre les deux hommes étaient tout à fait publiques. En cause, leur ambition commune d'incarner le centre gauche au gouvernement.

Depuis, leurs relations ne se sont pas tellement améliorées. Manuel Valls a tenté sa chance dans la primaire, l'autre s'est lancé seul dans l'aventure, sans le parti (avec plus de réussite).

En déplacement ce mardi 14 mars, interrogé sur les rumeurs d'un possible ralliement de Manuel Valls, le candidat du mouvement "En Marche" a d'abord tenté l'évitement : "Je vais continuer à consacrer mon énergie et mon temps à porter un projet cohérent, le projet des progressistes et à parler de la vie du pays et pas du tout à parler des vicissitudes des partis qui ne m'intéressent pas".

Relancé, Emmanuel Macron lâche : "Je n'ai pas fondé une maison d'hôtes. Pardon de vous le dire. Nous avons créé un mouvement politique et je suis candidat à la présidence de la République. La candidature à la présidence de la République, c'est le rapport entre un homme, un projet et un peuple. C'est cela, faut pas se tromper. On n'est pas encore aux législatives".

Connaissant le légendaire sens de l'humour de l'ancien Premier ministre, nul doute qu'il appréciera la sortie.

Image : Le Web
Fourni par Blogger.