François Bayrou aurait voulu faire payer par l'Etat 37,000 euros de costumes en 2002

François Bayrou aurait voulu faire payer par l'Etat 42,000 euros de costumes en 2002

A lire sur LePoint.fr


François Bayrou, nouveau soutien d’Emmanuel Macron, ne s'est pas privé d’attaquer François Fillon et ses costumes offerts pour plus de 40 000 euros, en oubliant le fait qu’en 2002, il tentait de faire passer en frais de campagne 37,000 euros de... frais d’habillement.

Le Journal du dimanche révélait il y a peu la garde-robe à 48,500 euros de François Fillon, dont une partie aurait été payée par l’avocat Robert Bourgi. L'affaire pose problème puisque ce "cadeau" laisse craindre des conflits d'intérêts. L'histoire est différente pour ce qu'il s'agit de François Bayrou, qui, lui, aurait voulu faire payer ses très onéreux costumes par les contribuables, mais il se trouve tout de même pas très bien placé pour dénoncer le train de vie de ses collègues.


50,073 euros de petits déjeuners


François Sauvadet s'était ainsi étonné pendant la présidentielle de 2012 que François Bayrou se soit prononcé pour un changement "sévère" de la loi sur le financement des campagnes présidentielles, rappelant que l'ex candidat MoDem aurait vu une partie de ses comptes retoquée par le Conseil constitutionnel, en 2002. Il s'agissait, relève Le Point, d'une somme de 37 566 euros, jugée "manifestement excessive" et censée couvrir les "frais d'habillement" du candidat.

Soulignons qu'en la matière, droite et gauche n'avaient pas faire mieux, Nicolas Sarkozy s'étant vu refuser en 2007 50 073 euros de frais "de petits déjeuners et repas" par la commission des comptes de campagne, et Ségolène Royal, pas moins de 26 985 euros... de maquillage.
Fourni par Blogger.