Redémarrage de la campagne Fillon, assombri par les dernières révélations du ‘Canard enchaîné’

DR

Si François Fillon a réussi à remporter son bras de fer avec les Républicains, qui ont depuis lancé un appel au "rassemblement", le candidat de la droite doit à présent faire face à de nouvelles révélations sur un prêt non déclaré accordé par l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière.

Ce prêt personnel "a été intégralement remboursé", selon Me Levy. Marc Ladreit de Lacharrière, via son avocat, Me Emmanuel Brochier, a confirmé avoir accordé un prêt sans intérêts de 50.000 euros à François Fillon, qui l'a remboursé. Les juges d'instruction auront à décider s'ils mettent ou non François Fillon en examen le 15 mars également pour ce volet - qui s'ajoute à l'affaire des possibles emplois fictifs de son épouse Penelope et deux de ses enfants.

François Fillon "n'a pas jugé utile de faire figurer" sur sa déclaration de patrimoine adressée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ces 50.000 euros, empruntés en 2013, selon "Le Canard enchaîné". Aux enquêteurs, lors de son audition le 30 janvier, il avait assuré avoir "oublié" de le faire.

La candidat continue de faire campagne sur le terrain. Mardi soir à Orléans (Eure-et-Loir), il a lancé un appel aux centristes à le "rejoindre", affirmant que droite et centre avaient "les mêmes valeurs" et "les mêmes objectifs". L'UDI, qui lui avait retiré son soutien le 3 mars, est depuis revenu dans les rangs de la campagne de la droite.


Fourni par Blogger.